Archives par mot-clé : craie

Jeu ‘Je déclare la guerre’

souvenir

On traçait un grand cercle. Au centre, on dessinait un autre cercle plus petit. Ensuite on découpait le cercle en autant de parts que de joueurs (mon exemple est un peu tordu, j’ai perdu la main).
Chaque morceau du cercle est un pays dont on écrit l’initiale (Italie, France, Espagne, Allemagne… que des pays européens, voisins).
On tire au sort (ploum-ploum, ça sera toi …) le premier qui déclare la guerre. Et on commence la partie.
Chaque joueur se tient prêt à fuir de son pays. C’est-à-dire qu’il doit garder un pied à l’intérieur de son pays, tout en se plaçant à l’extérieur, prêt à détaler le plus loin possible au signal du « déclarant la  guerre».
Ce joueur, la France par exemple, dit très lentement : « je déclare la guerre à…… ». Suspense… lui aussi est comme nous, prêt à s’enfuir le plus loin possible dès qu’il aura lâché le nom du pays qu’il a secrètement choisi… Il reprend « je déclare la guerre à… L’Italie! » Et il part en courant, on part tous en courant, même l’Italie qui doit piler net et revenir sauter à pieds joints dans le petit cercle du centre en hurlant« STOP !». Là, on s’arrête tous et on reste exactement à l’endroit où l’on a stoppé. On regarde la France dans le nomans’land du grand cercle. Il nous jauge l’un après l’autre et se demande qui il va choisir. Il prend souvent le plus proche du cercle. Il dit « toi, l’Espagne ! » personne ne bouge, l’Espagne a un peu peur. La France ne doit pas bouger. Elle scrute en détail la distance qui la sépare de l’Espagne, en marmonnant entre ses lèvres, en clignant des yeux et en faisant des moulinets avec ses doigts… Et puis la France reprend : « L’Espagne, tu es à …4 pas de géants et 6 pas de fourmis». Maintenant les autres pays peuvent enfin se rapprocher pour surveiller la manœuvre. Le joueur France fait alors en direction de l’Espagne 4 très grands pas (presque à en perdre l’équilibre). Il est tout près du joueur Espagne maintenant. Il finit d’avancer en collant un pied devant l’autre (talon contre pointe, vous voyez ce que je veux dire ?) et en comptant  à chaque pied posé « 1,2,3… ».
Au sixième « pied », s’il marche sur celui du joueur « attaqué », il a gagné. S’il a mal jugé, il a perdu…
Le joueur qui gagne le duel a alors le droit de prendre un morceau de l’autre pays (de la taille qu’il veut!) et c’est lui qui déclare la guerre à nouveau.
La partie s’arrête lorsqu’un pays est entièrement conquis par les autres.

Je viens de trouver cette règle sur le net… Merci à Sabine de l’y avoir mise…

Trop de bons souvenirs avec ce jeu…

PS

« dans mon exemple, ça serait peut-être à l’Italie (à qui on a déclaré la guerre et qui a sauté dans le cercle) de choisir un adversaire et de deviner le nombre de pas qui les séparent »…(?)…. si quelqu’un peut me le préciser… merci

Publié le par Aben | 72 commentaires