Souvenir Martinet

Martinet
souvenir

Ah le fameux martinet
Ma mère en avait un, mais je n’ai pas le souvenir d’en avoir reçu un coup…

C’était juste pour nous faire peur…

Ce contenu a été publié dans En vrac, Souvenirs, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Souvenir Martinet

  1. (pseudo : cambaceres) dit :

    Bonjours,
    Je ne sais pas pour vous mais moi c’était dans les années « soixante » que je l’ai connu. Le mien possédait un manche chêne foncé et une dizaine de lanières marron carrées. ma mère l’avait acheté surtout pour m’obliger à mieux travailler en classe. C’est vrai que je me contentais parfois du minimum et que je pouvais faire mieux. Il se voulait dissuasif aussi sauf que pour l’être il faut bien qu’il tombe de temps en temps. Il brûlait vraiment les cuisses et laissait de méchantes traces rosâtres visibles car j’étais très souvent en culottes courtes. Il s’est révélé vraiment efficace car il m’a incité à mieux travailler. Mais aux yeux de ma mère, vu son efficacité, pourquoi s’en passait alors ? Et il s’est installé dans mon éducation. De plus il servait aussi parfois pour mon comportement , mais c’était normal et mérité. C’était à moi de faire attention !

    • Aben dit :

      Merci Cambaceres pour ce petit témoignage même si ce ne sont pas de très ‘bons’ souvenirs… heureusement que cette ‘mode’ soit passée aux oubliettes… il y a quand même mille et une autres façons d’éduquer mais surtout ‘d’élever’ les enfants…
      (‘élever’ au sens propre de ‘porter + haut’ !!!)
      Bon week-end ‘prolongé’ à Toi…
      et encore Merci pour ta petite visite…

  2. Yves BOURGEOIS dit :

    Dans une école privée stricte je fus fesser deux fois par semaine au martlnet pendant un an mon père était d accord avec le directeur et lui avait fourni le martlnet de 12 lanières carrée de 50 cm par 5mm un vendredi à la sorti de l école le directeur à dit à mon père qu il n avait pas eu le temps de me fesser je m en occupe le soir dans la chambre il me decullota sorti un martlnet q il avait fait faire a sont travaille 12 lanières carrée de 70 cm par 5mm inutile de vous dire que cela ma cuit les fesses le samedi matin et le dimanche matin et le lundi matin avent de me ramener au pentionat mon père m admlnlstra une bonne fesser je fut sage jusqu’au jeudi ou je fit six fautes d’orthographe dans la dictée le directeur me decullota et me martinat pendant 5 minutes puis il me presisa que s’était pour mon oeuvre de cette semaine et la semaine précédente je le dit a mon père qui me fessas pour avoir caffeter je ne leur en veux pas j aime mes parents même si elle à baisser ma cullotte et me mon slip pour m administré une bonne fesser

  3. Henry dit :

    Un instrument de torture n’a jamais servi à rendre les enfants plus coopératifs(ves), car si ceux qui le donnaient en avaient eux-même prit, ils l’auraient sûrement banni comme la badine, la règle, les coups de crosses sur la tête et les pincements de joues totalement inutiles et barbares. Je n’appelle pas ça des souvenirs, moi…!

  4. PAG dit :

    Yves BOURGEOIS, vous êtes la preuve qu’eduquer par la violence ne sert à rien. Une fessée déculottée pour 6 fautes? Il y aurait de quoi en rire si ce n’était triste à pleurer. Ça n’a pas arrangé grand chose.
    Continuer à aimer vos parents, cela vous regarde, j’espère seulement si vous avez eu des enfants que vous vous êtes souvenu de votre enfance douloureuse et n’avez pas reproduit ce mode d’éducation.

  5. Henry dit :

    Aimer des gens qui s’adonnent à de telles pratiques, reviendrait à être devenu comme eux. Je n’ai jamais, même sous la colère ( suite à une prière, une promesse) corrigé mes enfants de cette façon et encore moins mes petits enfants. Une bonne discussion et de la compréhension, suffit définitivement à le rendre réceptif à votre façon d’agir…!

    • Aben dit :

      Et oui… mille et une façon ‘d’élever’ les enfants et… de leur apprendre l’orthographe… oupsss… Je suis heureuse de ne pas avoir connu ça… Et comme disait ma mère ‘Ce n’est pas en tapant dessus que ça rentre’…

  6. Yves BOURGEOIS dit :

    Henri et paģ vous avez êtes des garçons qui protège leur petit cul je peut vous dire que administré une bonne fesser ne nuie en auqu’un cas a l’obéissance ni a la rentabilité de ses anciens ce qui n’empêche pas l’amour de nos enfants et petits-enfants vous êtes des rigolos et vous souhaite une bonne fesser a plus

  7. PAG dit :

    Yves BOURGEOIS, ne seriez-vous pas un rien barré, un tantinet desaxé, qu’une image de martinet emoustille au point de raconter des boniments. Sont ce les séquelles de votre éducation ou bien n’est ce pure affabulation?
    Me permettez vous un conseil? N’hésitez pas à consulter les pages jaunes afin de trouver un médecin qui pourra peut-être vous apporter une aide, si vous la souhaitez.
    Tenez, pour le même prix, je vous donne un second conseil. Achetez vous un dictionnaire et les livres Bled et Bescherelle, cela devrait vous permettre d’écrire notre belle langue un peu plus correctement.
    PAG un garçon? Qu’est ce qui peut vous permettre de l’evoquer? Serait-ce un autre de vos phantasmes?

  8. Henry dit :

    Tout simplement et aussi très bien dit, Mr ‘PAG’ ! Le dit ‘Bourgeois’ yvamal, si la nostalgie du martinet lui manque à ce pont-là, il lui reste encore la pénitence…!

    • Aben dit :

      Houlàlà… ça chauffe ici…
      Bon, il faut de tout pour faire un monde… mais quand même … il y a des trucs que j’ai aussi du mal à comprendre… et la violence en fait partie…
      Comment accepter ça ?
      Le meilleur conseil qui me vient, serait peut-être qu’ Yes Bourgeois vous achetiez un martinet et que vous vous frappiez avec, en souvenir du bon vieux temps, jusqu’à ce que vous réussissiez à changer et/ou à prendre conscience finalement de son absurdité (?) ^^

  9. Henry dit :

    Et vlan ! Prends ça dans les ratiches en attendant le bon goût du cuir, ahahah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>