Tablier de grand-mère

Le tablier de grand-mère

tablier843_nTrès joli texte que j’ai trouvé sur le net (non signé malheureusement)
et qui m’a fait remonter plein de souvenirs… Mes 2 grand-mères ne manquaient pas à la coutume et je revois encore mon fils Yoann, tout petit, faire exprès de se salir les mains et aller à plusieurs reprises, vers ma grand-mère paternelle pour qu’elle les lui essuie avec son tablier…  et oui, car il servait aussi à ça le fameux tablier… je ne sais pas ce qui se passait dans la tête de mon fils mais ça faisait beaucoup rire ma grand-mère… 

Ce contenu a été publié dans En vrac, Souvenirs, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Tablier de grand-mère

  1. Henry dit :

    NOSTALGIE ! Peut-être que les femmes d’aujourd’hui n’ont plus ce qu’il faut pour le porter ce fameux tablier à tout faire ? ahahah

  2. Blandine dit :

    Que de bons souvenirs. Je n’ai pas grand chose de ma mère mais j’ai un tablier et ça ….ça n’a pas de prix.

  3. Henry dit :

    Elles n’ont plus autant d’imagination ni surtout autant de travail que nos Grands-mères…ahahah

  4. Magitte dit :

    Les femmes d’aujourd’hui, pas autant de travail que celles d’antan? J’espère que tu plaisantes Henry!
    En fait, la société a tellement évolué que je ne sais même pas si une telle comparaison est possible!

  5. Henry dit :

    Hé oui, ‘évolué’, comme tu dis. Donc autant de travail mais beaucoup moins pénible…alors le tablier, hein, ahahah

    • Aben dit :

      C’est vrai que les conditions ne sont plus du tout, mais alors plus du tout, les mêmes… et difficile de comparer… mais sans faire le même boulot, si nous n’avions, qu’une ou deux tenue de sortie,comme souvent à l’époque, peut-être le mettrions-nous encore, ce fameux tablier….
      Je ne suis pas très vieille (et non !) et pourtant j’ai connu le temps où la blouse était ‘obligatoire’ à l’école publique…

  6. Henry dit :

    Le tablier ? C’était normal à cause des craies avec les ardoises , et des encriers, sans parler de tableau noir à effacer à l’éponge, ahahah

  7. Magitte dit :

    Oui moi aussi j’ai connu la blouse, jusqu’en 1970. En classe de 3ème, nous avions tenté de nous en émanciper et étions descendus d’un étage pour aller chercher nos livres (c’était la rentrée des classes) quand soudain, nous avons vu le sous-directeur secouer un petit 6ème, comme un prunier, le châtiment consistait à prendre entre son pouce et son index, la joue du contrevenant et à secouer encore et encore (quand je pense à l’accueil du petit!!!); à la vue de cela, nous sommes remontés en 4ème vitesse, enfiler nos blouses. Fin de la mutinerie!
    Toujours pas d’accord avec le travail moins pénible pour les femmes. Non seulement il s’est considérablement diversifié mais de plus, il faut qu’elles excellent dans tous les domaines. Il est certain que les divers robots ont facilité la tâche mais cette dernière n’a pas diminuée pour autant. Et de plus, si elles peuvent être glamour, c’est très bien vu!

  8. Henry dit :

    Je n’ai pas connu le changement de classe, c’était les professeurs qui se déplaçaient, sauf pour le labo. Donc pour ce qui est de la discipline elle était constante et présente naturellement, et pas non plus de mauvais traitements comme tu le décris, wouaaaah T’as connus le disciplinaire ou le redressement ?
    Je n’ai pas dit qu’elles avaient moins de travail, mais moins pénibles. Quand à tous ces accessoires qui glamourisent vos tenues, ce n’est pas nous qui allons nous en plaindre, ahahah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>